Forum des étudiants en Psychologie, Logopédie et SC. de l'Education de l'ULg
Bonjour, Ce site cherche de nouveaux Admins pour sa rénovation. Intéressé? Contactez-moi Matdist via MP :D
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Réponses examen 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aurore_285
Posteur fou
Posteur fou


Nombre de messages : 160
Age : 26
Année d'étude : 2ère bach psycho gén.
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Réponses examen 2011   Lun 2 Jan 2012 - 18:48

Voilà si quelqu'un pouvait comparer ses réponses avec les miennes ou compéter celles qui me manque ça serait cool Very Happy

Questions V/F

1. Dans la logique du DSM-IV, il est impératif pour diagnostiquer un trouble de la personnalité que les perturbations des comportements soient rigides et qu’elles envahissent des situations sociales et personnelles très diverses. V

2. Dans la logique du DSM-IV, il faut que le patient présente au moins deux critères diagnostiques d’un trouble de la personnalité pour qu’un diagnostic puisse être posé. V

3. Un des avantages du test de Rorschach est qu’il ne présente pas de désirabilité sociale. F

4. Si l’indice de personnalité pathologique obtenu au TCI-r est de 80, on peut conclure en l’absence de trouble de la personnalité, tant chez les hommes que chez les femmes. V

5. Le caractère « désorganisé » proposé par Cloninger correspond à la schizotypie. V

6. On peut facilement faire l’hypothèse que si un individu présente le caractère « créatif/éclairé » il aura vraisemblablement une note faible en neuroticisme. V

7. On peut dire que plus la note à une dimension est extrême, plus les comportements qui en résultent sont déclenchés par des stimuli de faibles intensités. V

8. À l’IPDE, c’est à partir d’exemples significatifs que la personne donne que l’on juge si oui ou non le critère est présent. V

9. Le questionnaire de dépistage de l’IPDE permet de poser un diagnostic lorsque le clinicien n’a pas suffisamment de temps pour faire passer l’entretien. F

10. Au MMPI-2, si l’échelle F est élevée, cela invalide automatiquement le test. F

11. On peut dire que l’échelle d’introversion sociale du MMPI est la seule qui correspond vraiment à une échelle de personnalité vu son mode de construction. V

12. Pour un enfant de 7 ans qui ne présente pas de retard intellectuel visible, le choix de la batterie d’intelligence de Wechsler sera porté vers la WISC plutôt que la WPPSI. V

13. On peut calculer un indice de personnalité pathologique avec le NEO PI-R. F

14. On observe une note élevée en agréabilité dans la personnalité antisociale. F

15. L’échelle Sc du MMPI-2 est la huitième échelle clinique. F

16. Dans l’ADP-IV, c’est seulement lorsque le score « distress » est positif que l’on considère le critère comme pathologique. F

17. Le NEO-FFI, version abrégée du NEOPI-R, permet d’évaluer uniquement et au choix deux dimensions du modèle des cinq facteurs. F

18. Dans le MMPI-2, une note faible à l’échelle d’hypocondrie signifie que la personne néglige des signes d’une éventuelle maladie. V

19. L’épreuve de complètement d’images des échelles d’intelligence de Wechsler permet d’évaluer les gnosies visuelles et la capacité de faire la distinction entre l’essentiel et l’accessoire. V

20. Quand un score est moyen pour une dimension du modèle des cinq facteurs, il n’est pas nécessaire de se préoccuper des facettes. F

21. Le caractère mélancolique d’après la description de Cloninger correspond à des notes faibles aux trois caractères. V

22. Dans le modèle des cinq facteurs, l’extraversion correspond à une sensibilité accrue pour les émotions positives ainsi qu’une sensibilité diminuée pour les émotions négatives. V

23. Un score faible à la dimension de neuroticisme et un score élevé à la dimension d’extraversion caractérisent les personnes les plus heureuses. V

24. On peut faire un diagnostic de dépression majeure si une personne obtient un score élevé à l’échelle D du MMPI-2. F

25. La personnalité limite est souvent associée à des notes élevées aux dimensions d’extraversion et de neuroticisme, ce qui se traduit par une sensibilité accrue aux affects positifs et aux affects négatifs. F

26. Un QI est associé à une erreur, si bien qu’il est proposé de donner un intervalle en plus du score réel. V

27. Un QI au-delà de 130 est dit très supérieur, et renvoie à la notion de douance. V

28. La personnalité narcissique fait partie du groupe des personnalités anxieuses du DSM-IV. F

29. La tendance à l’acquiescement dans le NEOPI-R signifie que la personne donne des réponses similaires à celles données par la majorité des sujets de l’échantillon de référence. V

30. Dans l’IPDE, si la personne a répondu négativement aux cinq premiers critères d’une catégorie, on peut considérer, pour gagner du temps, qu’elle ne répondra pas aux autres critères et donc, passer à la catégorie suivante. F


31. Dans le NEO PI-R, il y a 8 items pour chaque facette. V

32. La cotation dans l’IPDE se fait sur une échelle de Likert à 7 niveaux. F

33. L’indice de « constellation suicidaire » du Rorschach possède une très bonne validité. F

34. Dans le cube des caractères de Cloninger, les catégories « éclairé » et « organisé » se distinguent par la dimension de transcendance. F

35. Des données empiriques valident le fait qu’il soit légitime de diagnostiquer un trouble de la personnalité d’après un nombre seuil de critères. F

36. Le nombre de réponses « banales » au Rorschach est un bon indice de trouble de la pensée. F

37. Le sous-test de barrage est un sous-test additionnel faisant partie de l’indice de mémoire de travail. F

38. La santé physique est un des 6 domaines investigués par l’IPDE. F

39. Dans le cube des tempéraments de Cloninger, le versant normal de la personnalité histrionique est la personnalité passionnée. V

40. Dans la WISC-IV, le sous-test des matrices fait partie du facteur de raisonnement perceptif. V


Questions à réponses brèves


1. Quelle est la configuration des caractères du modèle de Cloninger qui correspond au caractère organisé ?

Transcendance basse, auto-détermination élevée, coopération élevée

2. Comment les items du MMPI-2 ont-ils été sélectionnés ?

On a choisi les items qui différenciaient le mieux les sujets psychiatriques des sujets normaux

3. Si le score z est de - 3 pour une dimension de personnalité, combien sera la note standard en sachant que la moyenne est de 40 et l’écart-type de 5.

-3 = (X-40)/5 donc X= 30

4. Quels sont les deux subtests obligatoires de la WISC-IV qui sont inclus dans le facteur vitesse de traitement ?

Code et symboles

5. Quand on dit qu’un test a une bonne validation clinique, qu’est-ce que cela signifie ?

Que le test valide le diagnostic du clinicien


6. Quelle est la configuration des dimensions du modèle des cinq facteurs rencontrée habituellement dans les troubles de la personnalité ?


?


7. Si l’IPP calculé au TCI-R est de 160 et que la personne se situe au niveau de la personnalité « méthodique/obsessionnelle-compulsive », lequel des deux termes devra être choisi ?

Obsessionnelle-compulsive


8. Quel est le pourcentage d’individu compris entre –2 et +2 écart-type dans une distribution gaussienne ?


?

9. Si la moyenne de l’échantillon est de 80 et que l’écart-type est de 7.5, quelle sera la valeur de la note réduite z si la note brute d’une personne est de 65 ?

Z = 2

10. En quoi consiste l’épreuve des symboles dans les échelles de Wechsler ?

Dans un temps limité, l’enfant observe un ou deux symboles isolés et une série de trois ou cinq symboles ; en cochant la case appropriée, il indique si oui ou non, il retrouve le ou les symboles isolés dans la série

11. Quels sont les trois troubles de la personnalité du groupe A du DSM-IV ?


Paranoïaque, schizoïde et schizotypique


12. Dans l’IPDE, à quoi renvoie chaque question posée au sujet ?

A un critère diagnostique

13. Comment se calcule l’IPP au TCI-R ?


IPP=380-(score d’attribution + score de coopération)

14. Quelle est la différence entre l’axe I et l’axe II du système DSM ?

Axe I = troubles mentaux généraux
Axe II = troubles de la personnalité



15. À quoi correspond un « trouble de la personnalité non spécifié » dans le DSM-IV ?

Catégorie réservée aux troubles de la personnalité qui ne remplissent pas les critères d’un trouble de la personnalité spécifique.

16. Citer deux personnalités pathologiques caractérisées par une note faible pour la dimension d’agréabilité.

Narcissique et antisociale

17. Qu’est-ce qui justifie le calcul d’un QI total ?

En clinique adulte, intérêt comme test de « dépistage grossier ». si on trouve une faille dans un domaine particulier on peut alors procéder à une évaluation plus fine.

18. Qu’évalue l’axe V du système DSM ?

Evaluation globale du fonctionnement

19. Comment le BFI-10 a-t-il été construit ?

?

20. Expliquez les deux manières d’estimer une force ou une faiblesse aux échelles d’intelligence de Wechsler.

- Calcul des notes standards (z = X-m/écart-type ; T=50+10z)
- Calcul du QI (ex : entre 90 et 109 : moyen) avec moyenne=100 et écart-type=15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
virgi18
Posteur sans vie
Posteur sans vie


Nombre de messages : 253
Age : 28
Année d'étude : psycho 3ème bac
Date d'inscription : 15/11/2006

MessageSujet: Re: Réponses examen 2011   Dim 15 Jan 2012 - 19:42

Salut Aurore ! C'est peut-être un peu tard mais bon Smile j'ai pas encore tout fait mais je me demande où tu as trouver les réponses aux questions 11 et 27 ?
Si tu pouvais m'éclairer Smile
Pour le reste, ça me semble ok pour le vrai ou faux Smile mais je suis qu'à la 30 Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réponses examen 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» examen 2011
» Annales et les corrigés examen 2011
» bac tunisie 2009
» Régional
» Examen du BTS & accouchement fin septembre 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des étudiants en Psychologie, Logopédie et SC. de l'Education de l'ULg :: Archives :: 3ème bac :: Année 2011-2012 :: Tronc commun-
Sauter vers: