Forum des étudiants en Psychologie, Logopédie et SC. de l'Education de l'ULg
Bonjour, Ce site cherche de nouveaux Admins pour sa rénovation. Intéressé? Contactez-moi Matdist via MP :D
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Déontologie générale du psychologue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
lilith
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 267
Age : 29
Année d'étude : 3eme bac psycho
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Ven 20 Mai 2011 - 18:28

Pour les années suivantes: (c'est du à peu près m'en souviens plus très bien de la formulation Surprised)

1- Un psychologue consulte le profil facebook (non protégé) d'un de ses clients à la recherche d'informations, il tombe sur son client qui menace de se suicider. Que doit-il faire?

2- Un psychologue donne son avis sur le fonctionnement psychologique d'un politicien à la presse. Quelles questions déontologiques ça pose?

3- Des chercheurs, psychologue et logopède tous 2 soumis au secret professionnel partage le secret et n'ont pas besoin de rendre anonyme les données. Que penser de cette affirmation?

4- Parle-t-on de demande ou de consentement pour un candidat qui passe un examen de recrutement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nannyniny
Posteur acharné
Posteur acharné


Nombre de messages : 70
Année d'étude : 3e Bac
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Ven 20 Mai 2011 - 19:33

tiens y'avait des questionnaires différents?

moi je me souviens pas trop bien mais

1. que pouvez-vs dire des déclarations a la presse d'un psychologue a) sur un client b) sur une personne qu'il n'a pas examiné?

2. un psychologue consulte le profil FB d'un de ces client de 16ans sur lequel il dit qu'il va essayer une drogue dure avec des amis que doit faire le psychologue et que penser vous de cette démarche d'un point de vue déontologique

3. ct fort similaire partage d'information sur le sujet puisque secret partagé

4. idem

les réponses en cours:

1. a) c plus ou moins permis mais attention secret professionnel + ne pas nuire! rester général (et déconseiller quand meme) j'avais lu ca dans le cours et franchement d'un point de vue personnel je trouve qu'on devrait pas faire de déclarations au médias a point c tout on doit déjà rien dire a la police faut arreter de déconner quand meme.
b) aucun avis professionnel sur quelqu'un que tu n'a pas examiné (faute professionnel)

2. déontologiquemt c'est pas très correcte. c'est une incursion ds la vie privé un désir de bienveillance. si sont potes sur FB au niveau distance pr la thérapie c pas top. c un mineur donc le droit d'information des parents et le secret professionnel... et puis moi j'ai dit que le psy n'avait pas le droit de faire quoi que ce soit et que de toute façon FB c un réseau social et que ca pt etre du fake total cette affirmation.

3. la ct la fin pr moi et je savais plus trop quoi noter. j'ai juste parler un peu du secret partagé qui ne s'applique pas a une recherche ou les données sont confidentielles et j'ai un peu parler des conditions de recherches avec consentement et tout ca

4. alors franchemt cette question était bizar... examen ct pr le général ou un test psy... moi j'ai parler un peu des 2 et j'ai rapeller un peu demande et consentement strange!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilith
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 267
Age : 29
Année d'étude : 3eme bac psycho
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Ven 24 Juin 2011 - 20:13

C'est moi ou elle a été dure à la cotation? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cha12
Posteur acharné
Posteur acharné


Nombre de messages : 71
Age : 25
Année d'étude : 2e master
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Ven 24 Juin 2011 - 20:20

Elle a été dure !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dini
Posteur vétéran
Posteur vétéran


Nombre de messages : 68
Age : 27
Année d'étude : 1er master
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Sam 25 Juin 2011 - 11:13

je confirme Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Sam 25 Juin 2011 - 13:09

je confirme également Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Ether
Posteur fou
Posteur fou


Nombre de messages : 182
Age : 32
Année d'étude : 3e bac
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Sam 25 Juin 2011 - 13:38

qu'est ce qui vous fait dire ca?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilith
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 267
Age : 29
Année d'étude : 3eme bac psycho
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Sam 25 Juin 2011 - 16:40

Ben en sortant je pensais avoir pas mal réussi et je me tape 9 T_T
Elle n'a pas changé de l'an passé apparemment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Jeu 11 Aoû 2011 - 12:52

bonjour à tous,

il y a quelques points d'ombre dans ma ptite tête à propos de ce cours ^^

dans le chapitre 5 sur le secret professionnel "qu'est ce qui est couvert par le secret?" (tout ce que le psy a vu, appris,constaté..... dans l'exercice de sa profession)
si jamais le psy rencontre un de ses patients avec sa maitresse au supermarché , est -il tenu au secret professionnel ? (car dans la quest que la prof nous a proposé , le psy rencontre la maitresse de son client à son cabinet)

tjs dans le chapitre 5 dans assistance à personne en danger : le psy doit tjs essayer de trouver une alternative à la situation ? (femme qui veut tuer ses enfants, père qui viole sa fille...) ou dans le cas de la femme qui veut tuer ses enfants, comme cela ne s'est jamais produit dans le passé, le psy doit tout de suite briser le secret professionnel ?

je n'arrive pas à différencier "assistance à personne en danger" et "état de nécessité"

merci d'avance pour vos réponses, et bon courage pr cette 2eme sess'

Revenir en haut Aller en bas
audrey697
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 3
Année d'étude : 3eme bac
Date d'inscription : 15/12/2010

MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Jeu 11 Aoû 2011 - 16:45

Salut à tous les pauvres étudiants en 2eme sess' Very Happy

Je pense que pas mal de personnes ont été étonnées par leurs résultats en déonto, moi la première Est-ce-que quelqu'un a été voir sa copie ou a des tuyaux pas rapport à ce qu'elle recherche dans nos réponses?! J'ai entendu dire qu'il fallait surtout blablater et utiliser des "mots clés", c'est un peu contradictoire... Enfin voilà, si quelqu'un a été en contact avec la prof ou a cartonné cet exam, un peu d'éclaircissement ne serait pas de refus Smile

Bon courage à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umiko
Admin
Admin


Nombre de messages : 1512
Age : 27
Année d'étude : 2e Master
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Ven 12 Aoû 2011 - 10:45

mari0n51 a écrit:
bonjour à tous,

il y a quelques points d'ombre dans ma ptite tête à propos de ce cours ^^

dans le chapitre 5 sur le secret professionnel "qu'est ce qui est couvert par le secret?" (tout ce que le psy a vu, appris,constaté..... dans l'exercice de sa profession)
si jamais le psy rencontre un de ses patients avec sa maitresse au supermarché , est -il tenu au secret professionnel ? (car dans la quest que la prof nous a proposé , le psy rencontre la maitresse de son client à son cabinet)

tjs dans le chapitre 5 dans assistance à personne en danger : le psy doit tjs essayer de trouver une alternative à la situation ? (femme qui veut tuer ses enfants, père qui viole sa fille...) ou dans le cas de la femme qui veut tuer ses enfants, comme cela ne s'est jamais produit dans le passé, le psy doit tout de suite briser le secret professionnel ?

je n'arrive pas à différencier "assistance à personne en danger" et "état de nécessité"

merci d'avance pour vos réponses, et bon courage pr cette 2eme sess'


Pour ta première question, tout ce qui est appris en dehors des consultations n'est pas couvert par le secret professionnel. Cependant, la première règle est "avant tout ne pas nuire". Donc même si le secret professionnel ne s'applique pas si tu rencontre un patient avec sa maitresse au supermarché, pour le bien du patient tu ne vas pas aller le crier sur partout et le raconter à tout le monde. Dans ce cas là, ce que tu peux faire, c'est essayer d'amener le patient à en parler lors des séances. S'il refuse il ne faut pas insister.

Pour ta deuxième question, ce n'est pas aussi simple que simplement suivre un protocole. Il faut apprécier la situation. Si une de tes patientes te dit qu'elle pense tuer ses enfants et que tu sens que la menace est bien réelle, il faut mettre les enfants en sécurité. D'abord en essayant de préserver le secret professionnel (par exemple, conseiller à la patiente de mettre les enfants chez leurs grands-parents) ensuite, si tu n'y parviens pas en gardant le secret, il faut le briser si tu pense que les enfants courent vraiment un risque. Il faut savoir que la protection des personnes mineures est une des priorités absolues.

Pour ce qui est de la différence entre assistance à une personnage en danger et état de nécessite, c'est assez subtile. En fait, l'état de nécessité, c'est quand tu n'as pas le choix, la situation, le danger est tel que tu dois briser le secret professionnel. Il y a plusieurs conditions à remplir (dont je ne me rappelle pas j'avoue ^^' je crois qu'il y a l'urgence dedans, le fait que ça concerne un fait futur aussi (c'est loin pour moi Very Happy )). Pour ce qui est de la protection d'une personne en danger, c'est, pour moi, un peu ce qui fait suite à l'état de nécessité. Lorsqu'il y a une situation qui peut mettre quelqu'un en danger, tu dois de nouveau apprécier la situation pour voir si le danger est réel, si tu dois intervenir ou pas et agir si c'est le cas. Je me trompe peut-être, mais pour moi l'état de nécessité est ce qui cause l'assistance à une personne en danger Smile

Voilà, en espérant que mes souvenirs ne soient pas trop embrouillés ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umiko
Admin
Admin


Nombre de messages : 1512
Age : 27
Année d'étude : 2e Master
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Ven 12 Aoû 2011 - 10:48

audrey697 a écrit:
Salut à tous les pauvres étudiants en 2eme sess' Very Happy

Je pense que pas mal de personnes ont été étonnées par leurs résultats en déonto, moi la première Est-ce-que quelqu'un a été voir sa copie ou a des tuyaux pas rapport à ce qu'elle recherche dans nos réponses?! J'ai entendu dire qu'il fallait surtout blablater et utiliser des "mots clés", c'est un peu contradictoire... Enfin voilà, si quelqu'un a été en contact avec la prof ou a cartonné cet exam, un peu d'éclaircissement ne serait pas de refus Smile

Bon courage à tous.

Le blabla n'est pas une bonne idée pour cet examen. Elle a une feuille avec chaque énoncé de question et les différents points qu'elle veut retrouver dans la réponse. Elle aime qu'on utilise les mots justes (pas de mots clés, mais les termes appropriés, c'est à dire que vous avez appris certains termes dans le cours (autorité parentale,...) qu'elle aime qu'on remette à la place de synonymes. Elle demande aussi qu'on envisage toutes les situations possibles. C'est à dire que quand elle te donne un cas clinique, imaginons avec un parent qui demande comment se passe les séances avec son enfant, tu dois tout envisage. Est-ce que le parent est déchu de l'autorité parentale? Est ce que je peux donner des informations ? Si oui, est- ce que je peux les donner par téléphone? Etc etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
audrey697
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 3
Année d'étude : 3eme bac
Date d'inscription : 15/12/2010

MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Ven 12 Aoû 2011 - 13:34

Umiko a écrit:
audrey697 a écrit:
Salut à tous les pauvres étudiants en 2eme sess' Very Happy

Je pense que pas mal de personnes ont été étonnées par leurs résultats en déonto, moi la première Est-ce-que quelqu'un a été voir sa copie ou a des tuyaux pas rapport à ce qu'elle recherche dans nos réponses?! J'ai entendu dire qu'il fallait surtout blablater et utiliser des "mots clés", c'est un peu contradictoire... Enfin voilà, si quelqu'un a été en contact avec la prof ou a cartonné cet exam, un peu d'éclaircissement ne serait pas de refus Smile

Bon courage à tous.

Le blabla n'est pas une bonne idée pour cet examen. Elle a une feuille avec chaque énoncé de question et les différents points qu'elle veut retrouver dans la réponse. Elle aime qu'on utilise les mots justes (pas de mots clés, mais les termes appropriés, c'est à dire que vous avez appris certains termes dans le cours (autorité parentale,...) qu'elle aime qu'on remette à la place de synonymes. Elle demande aussi qu'on envisage toutes les situations possibles. C'est à dire que quand elle te donne un cas clinique, imaginons avec un parent qui demande comment se passe les séances avec son enfant, tu dois tout envisage. Est-ce que le parent est déchu de l'autorité parentale? Est ce que je peux donner des informations ? Si oui, est- ce que je peux les donner par téléphone? Etc etc.

Merci bien Smile J'essaierai d'appliquer tes conseils, c'est déjà un très bon début !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Ven 12 Aoû 2011 - 15:36

un grand merci Umiko pour tes réponses.
Bon je t'avouerai que pour "assistance à personne en danger" et "état de nécessité" j'ai encore un peu de mal à saisir ^^.
En parcourant les archives du forum j'ai pu voir que "état de nécessité" signifie que le psy est en conflit entre 2 valeurs: parler ou se taire.
Le professionnel qui, dans une situation déterminée, se retrouve devant un
conflit entre les valeurs protégées par le secret professionnel et d’autres valeurs
également protégées (telles la vie, l’intégrité physique ou psychique, etc.) peut
être amené à devoir trancher ce conflit et à faire un choix entre ces valeurs.


La mère qui veut par exemple tuer ses enfants car elle n'a plus de droit de garde sur eux est - il un état de nécessité ?
Une jeune fille qui se fait violer par son père (et celui ci recommencera dans un futur proche) c'est assistance à personne en danger ?

au pire... si je parle d'assistance à personne en danger au lieu d'état de nécessité c'est un peu la même chose non ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Ven 12 Aoû 2011 - 16:11

ahhhh j'crois avoir compris !
Etat de nécessité : je pense qu'on l'utilise quand notre patient est l'auteur des faits (femme qui veut tuer ses enfants)
Assistance à personne en danger: on l'utilise quand notre patient est la victime des faits (la fille est/se fera violer par son père)

non? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Sam 13 Aoû 2011 - 10:51

il me manque les réponses à 2 questions de cours:
Une équipe de chercheurs travaille sur le vieillissement et la mémoire épisodique. Ils recrutent, dans une population saine, 250 sujets de plus de 65 ans à qui ils font passer des tests. A la lecture des résultats, ils découvrent un profil de maladie d’Alzheimer débutante chez l’un des sujets. Que font-ils ?
 Ils préviennent le sujet des résultats.
 Ils préviennent la famille du sujet des résultats.
 Ils préviennent le médecin de famille du sujet.

(je dirais la réponse 1, tout en respectant les exceptions thérapeutiques de l'OMS. ex dire les résultats au sujets si l'ignorance de ce fait peut avoir un impact sur sa maladie)

Une équipe de chercheurs travaille sur la mémoire chezles enfants en âge préscolaire. A la lecture des résultats individuels, ils découvrent une psychose débutante chez l’un des enfants. Que font-ils ?
 Ils préviennent les parents.
 Ils donnent les résultats à l’instituteur de
l’enfant, ainsi qu’au psychologue du PMS
de l’école.
 Ils donnent les résultats à l’enfant.

(je dirais aussi réponse 1 mais est ce que l'on doit aussi utiliser les exceptions thérapeutiques de l'OMS ?)

Par ailleurs on parle de la morale et de l'éthique dans le chapitre 1, mais la déontologie est bien liée partiellement à l'éthique et à la morale ??? Parce qu'il est marqué que la déontologie ne se construit pas sur la morale....

merci d'avance pour vos réponses et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Lun 22 Aoû 2011 - 12:47

aout 2011 (reformulation non exacte, je les ai écrites de tête)
1) Selon l'article 4.2 , le psychologue a des obligations éthiques. Quelles sont ses démarches pour respecter ces obligations éthiques ?

2) Est il justifié d'utiliser des tests de personnalité dans des orientations ou sélections professionnelles ? Les candidats sont-ils obligés de passer ces tests ?

3) Pourquoi ne peut on pas faire passer une expertise , à la demande d'un magistrat, sur un de nos anciens clients ?

4) Est ce que l'on peut faire passer une expérimentation à un sujet à son insu ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Déontologie générale du psychologue   Aujourd'hui à 17:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Déontologie générale du psychologue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Astrologie sidérale
» moyenne générale
» Taille d'échantillon - Thèse de Médecine Générale
» Tournée générale
» Assemblée Générale de Nemesis 2010 : ordre du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des étudiants en Psychologie, Logopédie et SC. de l'Education de l'ULg :: Archives :: 3ème bac :: Année 2010-2011 :: Orientation psychologie-
Sauter vers: