Forum des étudiants en Psychologie, Logopédie et SC. de l'Education de l'ULg
Bonjour, Ce site cherche de nouveaux Admins pour sa rénovation. Intéressé? Contactez-moi Matdist via MP :D
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Psychologie différentielle : personnalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
vitriol
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 27
Année d'étude : 2008
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Psychologie différentielle : personnalité   Lun 30 Aoû 2010 - 21:18

clémentine bodson a écrit:
Ouftiii Shocked
ok... mais j'imagine que jv pas lui dire :
-méthode familiale
-méthode des jumeaux
-méthode du jumeau contrôlé
boom de cette façon quand même...?
jvais développé si non c'est plus des questions ouvertes, mais des questions à réponses courtes comme en juin... Or là, puisqu'on en aura que 3 ba... faut quand même un peu expliquer jpense ou jme plante total?
pck à cette question, alors jsais pas quoi répondre pck apparement j'ai été relire dans le livre, et plomin c'est plus avec génome-environnement donc, ce serait encore quelque chose d'autre mais fort proche de méthode familiale,etc...
ahhh purée jsuis bloquée jsais pas quoi faire !!!! Crying or Very sad

je te comprends on va dire que moi je me suis inspirée de la page en expliquant de cette façon :
Un même génotype peut donner naissance à des manifestations
phénotypiques différentes selon le type d’environnement dans lequel l’individu aura réalisé son développement. La génétique comportementale a suggéré aussi que les différences génétiques pourraient mener les sujets à choisir plutôt tel ou tel environnement: on parle de l’inné de l’acquis ou de la nature de la culture.
Plomin dit qu’il existe 3 types de corrélations génotype-environnement:
- passive : les enfants héritent passivement d’environnements familiaux corrélés avec leurs propensions génétiques.
-évocatrices: les individus évoquent les réactions d’autres personnes sur la base de leurs prédispositions génétiques.
-active: individus recherchent ou créent eux-mêmes des environnements corrélés avec leurs penchants génétiques.
En conclusion, nous créons donc nos propres expériences en partie pour des raisons génétiques. ( Par exemple d’après le modèle biosocial de Cloninger, certains individus sont prédisposer à rechercher la nouveauté, d’autres à éviter le danger. Il est évident que ces deux types d’individus vont évoluer dans deux environnements extrêmement différents.)

maintenant je me trompe peut être, mais non il ne faut pas faire de réponse brève mais expliquer ce qu'il demande Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vitriol
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 27
Année d'étude : 2008
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Psychologie différentielle : personnalité   Lun 30 Aoû 2010 - 21:25

n fait j'vous avoue que sur cette question je suis autant bloquée que vous car l'année passée c'est celle qui m'a causé le plus de soucis.... mais si jamais elle resurgit dites vous que vous en choisirez 3 sur 5 donc si d'autres vous parle mieux, y aura pas besoin de trop vous centrer dessus n'oubliez pas ça ;-) c'est au moins la seule chose sur laquelle il est sympa contrairement à philo xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Psychologie différentielle : personnalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Protection différentielle
» équation différentielle, besoin d'aide
» Equation différentielle non linéaire (2)
» Equation différentielle
» Optimisation du poids d’un ressort par algorithme à évolution différentielle discrète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des étudiants en Psychologie, Logopédie et SC. de l'Education de l'ULg :: Archives :: 1er bac :: Année 2009-2010-
Sauter vers: