Forum des étudiants en Psychologie, Logopédie et SC. de l'Education de l'ULg
Bonjour, Ce site cherche de nouveaux Admins pour sa rénovation. Intéressé? Contactez-moi Matdist via MP :D
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
vivi
Flooder
Flooder
avatar

Nombre de messages : 844
Age : 29
Année d'étude : 3ème BAC
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 16:25

Oui c'est ca, il commence bien avt dc au début la réponse va apparaitre direct a la présentation du SC puis on va réaliser qu'il y a un délai entre le début du SC et celui du SI et la personne s'ajustera...

Sinon moi je voulais savoir si quelqu'un pourrait m'expliquer concrètement la différence entre la déshabituation et la récupération spontanée? Est ce le fait que la récupération spontanée suit une période de repos contrairement à la déshabituation? *-)

Et alors entre l'élimination et la non apparition pcq j'ai noté ds le cours "bien savoir différencier les deux" et je dois avouer que j'ai du mal Rolling Eyes

Merci bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choupy
Posteur sans vie
Posteur sans vie
avatar

Nombre de messages : 220
Année d'étude : Master 2
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 16:26

En ce qui concerne l inhibition interne j ai comme explication que le sujet fais un apprentisage en dehors d un conditionnement anterieure. Cela dit dans mon exemple, j ai une femme qui parle avec son voisin qui a un chien et elle le caresse. Un jour, elle se fait mordre par un autre chien. Mtn, quand elle voit son voisin elle n ose plus caresser son chien.
Cest bien en rapport avec l autre chien qui l a mordu et donc un conditionnement anterieur non? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barabara
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
avatar

Nombre de messages : 1090
Année d'étude : 1e master
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 16:30

vivi a écrit:
Oui c'est ca, il commence bien avt dc au début la réponse va apparaitre direct a la présentation du SC puis on va réaliser qu'il y a un délai entre le début du SC et celui du SI et la personne s'ajustera...

Sinon moi je voulais savoir si quelqu'un pourrait m'expliquer concrètement la différence entre la déshabituation et la récupération spontanée? Est ce le fait que la récupération spontanée suit une période de repos contrairement à la déshabituation? *-)

Et alors entre l'élimination et la non apparition pcq j'ai noté ds le cours "bien savoir différencier les deux" et je dois avouer que j'ai du mal Rolling Eyes

Merci bien!

si j'ai bien compris :
- la déshabituation c'est la réponse (qui avait diminué) qui réapparait avec la même intensité qu'initialement suite à l'intro d'un nouveau stimulus ( ou d'une modification du stimulus d'habituation).

- la récup spontannée c'est la réponse initale qui réapparait suite à un passage de temps sans entrainement, sans présence du S d'habituation.


et pour la 2 e question , suis pas là mais :

- Elimination : signe "-" : quand un S était là et qu'il disparait (ex.: papa est là puis s'en va --> Elimination de papa)

- Non-apparition : signe "°" : quand on attend un S qui ne vient pas (Ex: papa doit venir mais vient pas --> non apparition de papa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 16:32

@ly a écrit:
Par contre pour le cas de la fille qui veut pas aller à la soirée pcq elle est amoureuse d'un gars, j'ai noté comme conséquences : diminution de l'estime de soi (je suis d'accord) mais en °S-.

J'aurai plutôt dit que c'est un +S-, pcq il y a apparition de négatif
ou °S+ pcq il n'y a pas apparition de qlqch de positif.

Ca dépend si on prend "la diminution de l'estime de soi" ou "l'estime de soi".

Je sais pas si je me fais comprendre

ca dépend comment tu considère oui: diminution de l estime de soi -S+ donc disparition d'un sentiment positif ou que tu considère que c'est l'apparition d un sentiment négatif +S-

==> ca change rien que tu le vois dans un sens ou dans l autre car le résultat est le mm ca va diminuer la probabilité d apparition, mais je pense que tu dois faire attention a la phrase que tu va écrire car "diminution de l'estime de soi" pour moi c 'est la disparition d'un truc positif
Revenir en haut Aller en bas
barabara
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
avatar

Nombre de messages : 1090
Année d'étude : 1e master
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 16:36

l'extinction c'est un peu comme la suite logique de l'habituation non? Où je vais trop loin affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vivi
Flooder
Flooder
avatar

Nombre de messages : 844
Age : 29
Année d'étude : 3ème BAC
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 16:42

Ok merci barbara mais c'est pcq ds les exemples sur élimination et non apparition c'est pas tjs aussi clair que papounet Smile


par contre récupération spontanée je crois quand mm qu'un un stimulus est représenté pour que la récupération ait lieu...
J'ai noté: "apres période de repos, restauration de la réponse initiale dès la première présentation"... dc j'en déduis que quelque chose est présenté... hum scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choupy
Posteur sans vie
Posteur sans vie
avatar

Nombre de messages : 220
Année d'étude : Master 2
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 16:43

vivi a écrit:
Ok merci barbara mais c'est pcq ds les exemples sur élimination et non apparition c'est pas tjs aussi clair que papounet Smile


par contre récupération spontanée je crois quand mm qu'un un stimulus est représenté pour que la récupération ait lieu...
J'ai noté: "apres période de repos, restauration de la réponse initiale dès la première présentation"... dc j'en déduis que quelque chose est présenté... hum scratch

Oui moi j ai ca aussi pour la recuperation spontanée Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barabara
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
avatar

Nombre de messages : 1090
Année d'étude : 1e master
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 16:44

oui j'me suis mal exprimée... Sans présence du S pendant la période de "repos" mais c'est dès la première réapparition du S que la R redevient aussi puissante qu'initiallement, comme s'il n'y avait pas eu d'habituation ( pas de rétention de l'habituation pdt la pause)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 17:07

récupération spontanée: t as la phobie des araignées, mais t arrive par la thérapie a t y habituer. puis pdt un certain temps, tu ne vois plus du tt d araignée et un jor baaaam tu tombe nez à nez avec une araignée et tu as une trouille bleue tu hurles bref comme si t avais jamais été habituée.

dans la déshabituation, tu es habituée à l'araignée mais on peut aussi essayer de t habituer aux scorpions et pdt ce temps la tu te déshabitues à l araignée (l ex est moins bon j avoue)
Revenir en haut Aller en bas
@ly
Posteur acharné
Posteur acharné
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 32
Année d'étude : 2ème master
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 19:22

Est-ce que qqun pourrait expliquer les 3 dimensions de l'attente d'efficacité personnelle... Je remarque que mes notes sont un peu faibles à ce niveau là.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barabara
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
avatar

Nombre de messages : 1090
Année d'étude : 1e master
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 19:28

Suspect
je suis pas encore là maois ce que j'ai dans mes notes :

- Amplitude : c'est la "grosseur" de la charge (est-ce que c'est une énorme tâche ou une petite). Si c'est plus petit, le stmt d'efficacité perso peut être meilleur (parait moins énorme) d'où, en thérapie, on fait une hiérarchie des tâches à faire et on commence par la plus facile.

- Généralistation : si on se sent peu efficace pour une situation spécifique ou est-ce que ça se généralise à d'autres situations (bcp ou pas?)

- Force : est-ce qu'on se décourage vite (faible stmt d'auto efficacité ) ou est-ce qu'on persévère (fort)

--> C'est ces trois paramètres qu'il faut mesurer pour évaluer le sentiment d'auto-efficacité d'une personne.


(en gros :
- Est-ce que la tâche en question est importante? Quelle "charge"?
- Est-ce que c'est une situation parituclière ou pls situations ?
- Est-ce que le stmt est fort ou faible?


je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@ly
Posteur acharné
Posteur acharné
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 32
Année d'étude : 2ème master
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 19:32

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cha
Posteur sans vie
Posteur sans vie
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 30
Année d'étude : Master 1
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 21:01

Pour Guthrie si ca peut aider qqun j'ai ceci :
Selon lui, l'animal fait un apprentissage entre un mouvement (sortir de la boite) et une situation. Pour lui, l'apprentissage peut disparaitre si l'environnement change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://juste-lui-et-cha.skyblog.com
vivi
Flooder
Flooder
avatar

Nombre de messages : 844
Age : 29
Année d'étude : 3ème BAC
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 21:09

Dites faut connaitre par coeur les 10 croyances irrationnelles?
Je me souviens que quelqu'un avait posé la question mais je ne me souviens plus de la réponse...

Et ca tente l'un ou l'une d'entre vous de faire un espece "d'éclaircissement" des théories cognitives?
Plan, points communs, différences, etc?
Parce que moi je mélange un peu tout...
Et par exemple la restructuration cognitive ca va dans quoi? Et le questionnement socratique et l'expérimentation ca en fait partie?

En gros je fais une belle bouillie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barabara
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
avatar

Nombre de messages : 1090
Année d'étude : 1e master
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 21:11

vivi a écrit:
Dites faut connaitre par coeur les 10 croyances irrationnelles?
Je me souviens que quelqu'un avait posé la question mais je ne me souviens plus de la réponse...

Et ca tente l'un ou l'une d'entre vous de faire un espece "d'éclaircissement" des théories cognitives?
Plan, points communs, différences, etc?
Parce que moi je mélange un peu tout...
Et par exemple la restructuration cognitive ca va dans quoi? Et le questionnement socratique et l'expérimentation ca en fait partie?

En gros je fais une belle bouillie...

en ce qui me concerne je vais pas bloquer les 10 croyances...

et je pense que le questionnement socrastique, l'expérimentation, etc, c'est en gros des techniques des TCC en général, à l'h actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@urélie
Posteur sans vie
Posteur sans vie
avatar

Nombre de messages : 430
Age : 29
Année d'étude : 1er Master
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 21:12

100 % d'accord avec Barbarette moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 21:14

ben déja au début on dit que c est beck qui parle de restructuration puis Ellis en parle aussi....

je dirais que le questionnement socratique peut en faire partie oui: mettre au jour les contradictions du sujet (sans le contredire!!!) facile a faire tt ca hum!
mais dans le texte sur le rapport collaboratif a en faisait partie donc c est a mon avis pas que pour ca

questions: la référence séquentielle et référentielle me perturbe

l'exemple avec la femme policiere dont l ex est violent, j ai noté et séquentielle (avec comme SI la violence je crois) et référentielle mais avec un autre SI: donc ca dépend de ce qu on établit comme SI??? vu que Blairy a dit qu on devait choisir un des deux scratch
Revenir en haut Aller en bas
vivi
Flooder
Flooder
avatar

Nombre de messages : 844
Age : 29
Année d'étude : 3ème BAC
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Dim 7 Juin 2009 - 22:24

Je vais surement poser une question bien stupide... Mais au final a l'heure actuelle on utilise tjs toutes les notions? Ou il y en a qui sont vmt dépasées?

Je suppose qu'en thérapie on utilise pavlov, skinner, bandura, et surement ellis et beck...
Et on choisit selon le cas un seul modèle? Ou on mélange...

Ahah je crois que je suis ds la merdouillleee...

Sinon Ibi je n'ai pas encore relu cette partie de mes notes mais je te tiendrai au courant si j'en sais plus par apres Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barabara
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
Obsessionnel-compulsif ayant entrainé une dépendance forumique
avatar

Nombre de messages : 1090
Année d'étude : 1e master
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Lun 8 Juin 2009 - 8:04

genre il faut connaitre la méthode des 4R??? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Lun 8 Juin 2009 - 8:13

je pense que oui ;-)
Revenir en haut Aller en bas
senem
Posteur sans vie
Posteur sans vie
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 32
Année d'étude : Master 2
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Lun 8 Juin 2009 - 10:01

Mesdemoiselles bonjour,

sur une dia avec Pavlov, elle parle des différences entre le conditionnement classique et l'appr par essais-erreur...
Quelles sont-elles pour vous?

Autre chose, en parlant des questions d'exam, elle a assuré qu'il y aurait une question sur pavlov (cond classique) et une autre sur skinner (cont opérant)...
Que pourrait-on bien mettre sur Pavlov?? Il n'y a quasi rien scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Lun 8 Juin 2009 - 10:10

de ce que j ai compris c est que essais erreur y a un lien entre le S et la R que le conditonnement c est une association entre 2 stimuli

ben si pavlov elle peut nous donner une jolie histoire ou tu va devoir identifier le SI, SC, RI, RC, relation séquentielle ou référentielle...la joie quoi!
Revenir en haut Aller en bas
senem
Posteur sans vie
Posteur sans vie
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 32
Année d'étude : Master 2
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Lun 8 Juin 2009 - 10:11

Ah wi, je vois bom

Merci Bizabiza
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vivi
Flooder
Flooder
avatar

Nombre de messages : 844
Age : 29
Année d'étude : 3ème BAC
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Lun 8 Juin 2009 - 10:12

Moi j'ai compris essais erreur: association situation réponse
conditionnement classique: association 2 stimuli

Et puis pr pavlov et skinner moi j'ai compris ca comme une question pr les deux conditionnement (pcq sinon lui reste que 2 questions pr tout le reste de la matiere c'est short), dc pe qu'elle demandera de comparer...

Enfin je préférerais devoir identifier les SI, SC, RI, RC moi Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vivi
Flooder
Flooder
avatar

Nombre de messages : 844
Age : 29
Année d'étude : 3ème BAC
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   Lun 8 Juin 2009 - 10:13

Ok "bis" je m'en vais Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Psychologie clinique cognitive et comportementale (Blairy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Thérapie Cognitive et Comportementale... Qu'en pensez-vous ?
» Psychologie cognitive
» Psychologie clinique L1 et +
» Livres de psycho à vendre.
» quel programme en pycho clinique et psychopathologie en L1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des étudiants en Psychologie, Logopédie et SC. de l'Education de l'ULg :: Archives :: 3ème bac :: Année 2008-2009 :: Option clinique-
Sauter vers: